AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Nous recherchons actuellement des membres de la République

Aimez notre page Facebook et tentez de remporter -50% sur toute la boutique !


Partagez | .
 

 Un jour passer dans l'empire. (Rp:L)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Eos R. Sorrow
Apprenti Damné

Messages : 38
Age : 26
Emploi : Apprenti damné
Localisation : Au coté de ma maîtresse

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
5/20  (5/20)
Inventaire:
MessageSujet: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L) Sam 29 Mar - 0:42

Depuis que la jeune princesse Eresys l’avait recueilli et commencer à le former, Eos avait pris une habitude de vie. Chaque matin il se levait vers les cinq heures du matin pour se purifier. Il plongeait dans une piscine d’eau froide y restant que quelque minute afin de purifier son corps et son âme. Par la suite il suivait un petit entraînement d’endurance ainsi que d’agilité et de précision, il allait savourer un bref petit déjeuner léger avant de rendre auprès de son maître damné.

Depuis les deux ans que Dame Eresys avait commencé à le former, son entraînement avançait vraiment très bien. Il avait apprit comment manipuler la force afin de faire bouger les objets, à contrôler les esprits des gens et à manipuler un sabre laser. Dans son cas, il était rendu a faire bouger des a poids moyen, a influencer les gens normal et quelque fois quelque contrôleur de la force faible d’esprit et d’avoir un niveau de combat au corps a corps fort respectable pour le nombre de temps eu pour s’entraîné. Il avait fini par choisir un sabre laser de couleur rouge parce qu’elle lui rappelait le sang qu’il ferait couler au nom de sa maîtresse et aussi pour le plaisir de voir la souffrance sur autrui. Eos avait vue quelque damné ou même quelque apprenti avec un sabre laser double ce qui l’intéressa grandement. Malheureusement, il n’était pas assez habile avec l’arme lumineuse et resta donc au classique sabre laser à une lame. Par contre, il se trouva une certaine affinité avec les armes a feu à longue porté. Le jeune presque bientôt homme, savait utiliser l’arme a feu d’une façon si impressionnante, qu’on aurait pu penser que l’humain et l’arme ne faisait plus qu’un.  C’est drôle de dire cela, mais c’était vrai au vue de ce qu’était capable d’accomplir Sorrow.

Aujourd’hui n’était pas un jour comme les autres puis qu’aujourd’hui ce tienne un conseil auquel seulement les plus haut placé de l’empire y était invité. Bien sur, l’apprenti ne faisait pas parti encore d’un poste haut placé, toutefois le fait qu’être l’apprenti de l’un des seigneurs damné, lui permit d’assister a cette entretien.  Il était fier d’être autoriser d’être dans cet endroit duquel il y avait une restriction très sélective des membres. Il se tenait derrière la princesse Eresys, droit comme une statue et aussi silencieux qu’un muet. Le visage n’exprimait aucune émotion, il était de marbre. Il portait un habit d’écuyer damné, sauf qu’il était un peu plus sombre que la moyenne des habits. Il restait en arrière de ce qui ce passait et disait dans cette salle, puis qu’aucun apprenti n'avait le droit de parole en de telle lieu sauf si le maître ou maîtresse leur donnait le droit ainsi qu'une personne de haut caste. Toutefois, il ne se priva point de s'abreuver de toute la connaissance mit a sa porter. Il avait beau avoir l'air du beau gosse athlète, il restait pas moins un dévoreur de savoir, peut importe la prévenance ainsi que le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse Eresys
Seigneur Damné

Messages : 87
Emploi : Seigneur Damné
Localisation : Londres, Grande-Bretagne, Empire

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L) Mer 2 Avr - 12:40

Eresys écoutait d'une oreille distraite ce qui se disait au conseil. En tant que fille adoptive de l'Empereur et membre de son conseil privé, elle était tenue d'assister à toutes ces réunions importantes et d'y être attentive mais elle n'y arrivait pas toujours. Il fallait dire que c'était un peu rébarbatif, on parlait toujours des mêmes choses et rien n'avançait vraiment. Ils en étaient toujours au même point, pas sûrs de devoir attaquer la République et pas sûrs de devoir rester là sans rien faire. Aujourd'hui comme lors de la plupart des réunions précédentes, il était encore question de ça, de rien d'autre que ça.

Il fallait bien avouer qu'en dehors de ce statut quo avec la République, l'Empire se portait plutôt bien. Les sujets de Lord Roan étaient pour la plupart volontaires et motivés et tout le monde semblait plus ou moins épanoui dans le nouvel ordre établi. Chacun considérait ici que la place des élus était au sommet, sinon, il n'avait qu'à partir pour une autre faction. On reprochait à l'Empire d'être un état totalitaire mais au contraire, les habitants de la faction étaient libre de partir et de rester comme ils le voulaient, prenant bien sûr le risque de s'exposer à des représailles s'ils rejoignaient la République. Mais ça, c'était à chacun de voir ce qu'il voulait faire et ni Eresys, ni Lord Roan ni aucun autre Seigneur Damné n'empêchaient aux sujets de circuler librement d'une faction à l'autre, du moment qu'ils se débrouillaient avec les nouvelles réglementation, puisque la libre circulation des hommes et des biens étaient maintenant interdite dans l'attente de la guerre.

Eresys abandonna quelques secondes la contemplation qu'elle faisait de Daniel Carter, le garde rapproché de son père, pour poser les yeux sur son apprenti, droit comme un i debout derrière elle. C'était un jeune homme volontaire, motivé, qui ne la décevait jamais. Elle ne regrettait pas une seule seconde de l'avoir pris sous son aile et espérait que lorsqu'il aurait terminé sa formation, il devienne un maître Damné aussi bon qu'elle l'avait été pour lui. Il était attendu à faire de grandes choses et elle avait toute confiance en lui. Un jour ou l'autre, quand elle monterait sur le trône, lui aussi siégerait à ses côtés au conseil des Seigneurs, ayant obtenu le rang par sa motivation et sa bonne volonté.

Pour l'heure, c'était le moment pour lui de faire ses preuves. S'il voulait lui montrer qu'il était capable de faire partie de son conseil, il allai devoir se montrer rusé et intelligent, peut-être même proposer une solution. En attendant, la Princesse était curieuse de connaître son avis sur la situation, savoir ce qu'il aurait fait à sa place. Elle se racla la gorge, coupant le Seigneur Bane dans son élocution sur les raisons pour lesquelles il fallait déclarer une guerre claire à la République.

« Si vous le permettez, messieurs », car elle était la seule femme siégeant à ce conseil, « j'aimerais donner la parole à mon apprenti. Je suis très curieuse de savoir ce que le futur de cet Empire pense d'une guerre déclarée contre la République. Il fait partie de ceux qui auront à se battre et qui seront le plus touchés par cette guerre. » La jeune femme se tourna très clairement vers Eos et lui adressa un petit sourire d'encouragement. Elle était plus du genre pacifiste et souhaitait régler les problèmes de territoire avec la République à l'amiable mais il serait toujours intéressant de voir si son jeune apprenti la suivrait dans cette décision.

« Eos, je t'en prie, nous t'écoutons. Penses-tu que nous devrions déclarer cette guerre et pourquoi ? »

Tous les regards étaient braqués sur le jeune homme. Ce ne devait pas être un moment facile pour lui mais Eresys était persuadée qu'il s'en sortirait à merveille. Il avait toute la motivation et l'intelligence que les Seigneurs Damnés attendaient de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eos R. Sorrow
Apprenti Damné

Messages : 38
Age : 26
Emploi : Apprenti damné
Localisation : Au coté de ma maîtresse

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
5/20  (5/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L) Ven 4 Avr - 19:15

Lorsqu'Eos entendit le commentaire de sa maîtresse, il perdit bien vite son sourire pour laisser place a un petit rictus de surprise, mais aussi de gêne. Étant d'une naturel assez timide, il devient moins grand tout a coup avec tout c'est yeux fixer sur lui en lui lança des regards sombre et malveillant. En faite, a part Lady Eresys, sir Roan et sir Bane très peu de personne qui appréciait l'apprenti. Alors lorsqu,'il fallut parler devant cette assembler, Eos déglutit quelque peu juste a l'idée d'être a la merci de c'est chacal. Heureusement le sourire que sa maîtresse lui fit, le rassura. Il sortit quelque peu de l'ombre ou il était caché depuis le début et prit son courage a deux mains et regarda l'assembler sur de lui.

Si il y a bien une chose qu'on peu apprécier chez l'être humain, c'est sa capacité a connaître des erreurs, d'y tirer une certaine expériences et évitez ce genre de problème par la suite. J'aimerais bien que tout cela se règle de façon pacifiste, mais j'ai bien peur que l'être humain ne soit pas fait pour agir de façon pacifiste dans ce genre de questionnement. Toutefois, l'histoire nous apprend de nombreuse chose et la ou vous, Eos désigna les hommes qui le regardait comme des chacals prêt a sauter sur lui comme si il serait de viande, pensiez que l'histoire est futile, sans importance et d'une ennuie mortel, elle est tout le contraire au yeux de ceux qui savent bien l'apprendre, s'en servir et de la décoder.

Il fit une pause laissant au personne ciblé de comprendre qu'il venait tout juste de les insultées et de façon discrètement, bien que n'importe qui avec un cerveau aurait compris le sens caché dans la phrase du jeune apprenti damné. Avec un magnifique sourire goguenard et fier de son effet, il continua dans son explication. afin de démontrer son avis sur la présente question.

L'histoire nous apprend que des attaques directe et brutale marche bien sur le coup, mais a du mal a durer. On peux prendre par exemple le règne des Romains ou bien des Perces en exemple. De telle force armé aussi puissante se sont fait battre par une force moindre a la leur parce qu'il se sont cru invincible et on utiliser la force brute au lieu de rusé . Ou comme par exemple Hitler et ses idéologies. Je crois pas qu'il faut rester pacifiste devant une telle situation, puisque bien qu'il va y avoir de nombreux mort et autre désavantage, il faut penser qu'il a aussi de bon coter a faire une guerre. Les principales avantage sont le pouvoir, les territoires qu'on peux prendre en possession ainsi que l'économie. Encore la, on peu remarquer une hausse phénoménal de l'économie pendant et après une guerre d'après l'histoire de l'humanité. Je suis persuadé qu'il ne faut pas utiliser la force brute comme c'est Messieurs le conseil, mais bien de la ruse et de l'intelligence. Parce que si on prend une ville de force, la population se rebelle assez rapidement et des exécutions d'exemple, pour faire taire de t'elle rébellions ne fait qu'attiser leur colère et leur hargne. Alors qu'au contraire, une prise d'une ville de façon intelligemment, n'attire aucune représailles de la par de la population. Parfois, lorsqu'il est bien manipuler, un peuple peu très bien être l'arme afin de prendre possession de l'endroit voulut.

Sans se rendre compte, le jeune damné avait lentement fait le tour de la table tout en parlant dans ce silence religieux. Son intelligence était l'une de ses principales qualité et il s'en servait tout le temps. Son coté intellectuelle était le plus visible, mais il ne fallait pas le sous estimé parce qu'il savait fort bien se servir aussi de sa force brute.

Certes, la violence est une arme redoutable ainsi que la peur, mais le subterfuge, et l'intelligence en sont encore plus puissant et leur effet beaucoup plus agréable a regarder.


Ayant finalement fini de donner son point de vue, il s'inclina devant Lord Roan, comme voulait la règlement pour les néophytes et retourna dans l'ombre dans lequel il se sentait bien mieux. Il avait quand même un sourire d'avoir clouer le bec de c'est sale vautours. Il espérait avoir fait une assez bonne impressions auprès des deux seigneur damnés ainsi qu'a l'empereur lui même. Mais avant tout, il espérait avoir fait honneur a sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse Eresys
Seigneur Damné

Messages : 87
Emploi : Seigneur Damné
Localisation : Londres, Grande-Bretagne, Empire

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L) Dim 6 Avr - 15:51

Eresys observait son apprenti d'un air neutre, pourtant, au fond d'elle, elle brûlait de fierté. Elle connaissait Eos et savait qu'il était capable de grandes choses si seulement on lui en donnait l'occasion et c'était ce qu'elle venait de faire. Le jeune homme prenait la parole avec aisance, bien qu'elle se doutait qu'il n'était pas aussi à l'aise qu'il le laissait paraître. Il exposait son avis avec facilité et intelligence, deux qualités qu'elle avait toujours apprécié chez lui. C'était un jeune homme courageux et volontaire et il le montrait à merveille en cet instant.

La princesse était très fière de la façon dont il parlait aux Seigneurs, loin de les craindre, même si cela montrait un peu trop d'assurance de sa part. Mais dans tout ce qu'il disait, on voyait qu'il avait pris le temps de la réflexion et il avait probablement raison. Pourtant, Eresys n'était pas d'accord avec lui et elle comptait bien le lui faire savoir. Certes les guerres apportaient beaucoup aux pays mais il fallait pour cela être sûr de les gagner et ce n'était pas le cas de l'Empire. Ce n'était jamais le cas, d'ailleurs, quelque soit la faction à laquelle on appartenait. Comment être sûr de la fin d'un combat avant même de l'avoir commencé ? L'Empire avait beau avoir une armée sur-entraînée, il n'en était pas moins qu'un combat restait risqué. Pour le moment, l'équilibre tenait plutôt bien et un traité de paix aurait de nombreux avantages.

Elle fronça les sourcils au fur et à mesure des mots de son apprenti mais attendit tout de même qu'il ait terminé avant de prendre la parole. Elle était polie et bien élevée, ce qui l'empêchait de lui couper la parole pour faire entendre son opinion. Quand il eut terminé, elle lui adressa un grand sourire, pour lui montrer combien elle était fière de lui et contente de sa petite présentation. Elle avait bien fait d'attendre jusqu'au bout car il se révéla en faveur de sa propre opinion, à savoir ne pas attaquer de front. Elle lui avait bien enseigné, c'était une certitude.

« Je vois que tu as pris beaucoup de temps pour étudier la situation, Eos. Cependant, je dois admettre que je suis entièrement d'accord avec toi. Tout ce que tu dis est plein d'intelligence et vrai et, comme toi, je ne suis pas certaine que nous ayons grand intérêt à démarrer un combat armé contre la République. L'erreur ne doit pas venir de nous si nous voulons avoir le beau rôle et attaquer nous mettra forcément contre les populations. Nous devons jouer finement et même aller jusqu'à proposer un traité de paix, je pense. Par la suite, il suffira de pousser la République à l'erreur pour que ce soit elle qui déclare la guerre, si vraiment nous voulons de ce combat. »

Eresys avait bien conscience que son père était là et qu'il écoutait ses mots, c'était la raison pour laquelle elle avait ajouté son petit speech sur le fait de pousser la République à l'erreur, sans quoi elle se serait pleinement satisfaite d'un simple traité de paix. Mais Lord Roan et les Seigneurs Damnés présents dans la pièce voulaient conquérir toujours plus de territoires et elle le savait. C'était d'ailleurs pourquoi elle était certaines que Eos leur ferait grande impression. Mais elle voulait seulement la paix et la conquête discrète. Elle ne voulait forcer personne à suivre ses idées, elle pensait simplement que tout le monde aurait du penser comme elle.

Eresys se tourna une nouvelle fois vers Eos qui semblait gagner en assurance et lui demanda ce qu'il pensait de son idée. Elle était de plus en plus curieuse de voir comment il s'en sortirait, surtout quel avis il donnerait à une idée qui ne plairait absolument pas à Lord Roan. L'homme, d'ailleurs, le regardait de ses yeux sombres et semblait prêt à le tuer d'un coup de sabre bien placé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eos R. Sorrow
Apprenti Damné

Messages : 38
Age : 26
Emploi : Apprenti damné
Localisation : Au coté de ma maîtresse

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
5/20  (5/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L) Jeu 10 Avr - 18:28

Le jeune damné était fier et heureux de l'impression qu'il avait fait auprès du conseil. Ils savaient maintenant que c'était rendu presque un homme et qu'il possédait autant voir plus d'intelligence qu'eux. Ils pouvait voir maintenant que ce n'était pas rien qu'un petit chien de poche qui suivait la princesse Eresys partout, mais bien un être vivant doué d'une intelligence et d'une façon de penser de sa propre personne. Il écouta ce que sa maîtresse expliqua au groupe autour d'eux et analysa le visage de chacun par rapport avec ce qu'elle avait dit. Certain était d'accord avec les propos de la jeune femme, mais nombreux furent ceux qui ne l'était certainement pas. Bien sur c'était normal, c'était des sanguinaires de bas instinct. L'unique chose qu'il voulait c'était tué pour le plaisir. Enfin pas totalement tous, il y avait aussi le seigneur noir Bane qui était ami avec sa maîtresse Eresys. Eos voyait en Bane un certain modèle masculin. C’était certainement a celui auquel il voulait le plus ressembler plus tard. Le seigneur n'avait même pas besoin d'ouvrir la bouche pour inspirer la crainte chez ses ennemies. Une aura quasi identique tournait autour du jeune seigneur damné que celle de la princesse Eresys. C'est à dire, puissante, prestigieuse et envoûtante Il était curieux de connaître l'avis du troisième membre du conseil le plus puissant après Lord Roan et la princesse Eresys. Il fut surprit lorsque son enseignante lui redemanda quelque chose. Il commença par réfléchir au bon mot a sortir en présence de tout ce groupe avant de se remettre a la lumière la ou tout le monde pouvait le voir.

Il est malheureux, mais un traité de paix ne fonctionnerait jamais. La race humaine n'est pas faite pour être en paix. Il a eu des guerres et il en aura dans le futur on ne peux rien changer a cela, l'être humain est ainsi fait. Lady Eresys a pourtant raison, une guerre ouverte serais fatal pour l'empire. De plus j'ai beau me répéter leur belle parole dans ma tête, je ne suis pas convaincu que la république soit totalement bonne, tout comme l'Alliance. Vous me prenez sûrement pour un paranoïaque, mais je ne crois pas en leur baratin. L'un voulant vivre dans la paix et l'autre veux uniquement faire du marchandage. Si vous voulez mon avis ce ne sont que des foutaises, une façade qu’il se donne. Ils ont certainement quelque chose derrière la tête et c’est pour sa que j’irais plus pour une approche, subtile et discret.

Le jeune apprenti damné avait dévoilé l’une de ses craintes en disant qu’il n’avait pas confiance dans les autres factions autour d’eux. Il était vrai que c’était suspect l’une disant vouloir vivre en paix, mais formait une armée, alors que l’autre se disant neutre voulant simplement s’enrichir commençait a être très suspect dans les derniers rapport d’activité reçu au conseil. Tout cela était suspect et Eos avait quelque peu peur que l’empire sous estime trop leur adversaire et se retrouver alors en infériorité face au autre. Il avait bien une chose qu’il hait le plus, c’était bien cela. Il n’aimait pas se sentir inférieur au autre. Bien sur il comprenait très bien le sens de la hiérarchie, mais sa c’était autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse Eresys
Seigneur Damné

Messages : 87
Emploi : Seigneur Damné
Localisation : Londres, Grande-Bretagne, Empire

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L) Mar 15 Avr - 20:39

La princesse laissa un sourire pincé sur ses lèvres tandis que parlait Eos. Au fond d'elle, elle savait que le jeune homme avait sans doute raison mais... elle n'était pas contente de l'entendre. Son idée était la bonne, elle n'en doutait pas une seconde. C'était vrai, après tout, un traité de paix proposé par l'Empire surprendrait les Républicains à coup sûr. Et ils ne pourraient pas refuser, sinon, ils passeraient pour les méchants. Mais une guerre finirait probablement par éclater un jour, car les membres de l'Empire étaient instables.

Il suffisait de regarder ce jeune damné pour s'en rendre compte. Il n'avait que seize ans et déjà, sa vision de la vie était celle d'un combattant qui a déjà tout vu. Il ne croyait plus en la surprise, aux bonnes nouvelles. Il voyait les guerres comme quelque chose de naturel. Et il était certainement loin d'être le seul dans cette pièce. Après tout, Lord Roan lui-même avait gagné sa position avec l'aide d'une armée. L'Amiral Bazin quant à lui... Il restait bien la possibilité que le Seigneur Bane se montre du même avis qu'Eresys, qu'il voit comme elle que le traité de paix était la meilleure solution mais il continuait d'écouter Eos calmement sans rien dire.

Eresys se tourna à nouveau vers son apprenti et lui adressa un sourire gentil avant de reprendre la parole.

« Je te trouve assez peu optimiste pour un garçon de ton âge, mon cher Eos. Mais tu as sans doute raison, une guerre est inévitable, seulement, il ne faudrait pas que ce soit nous qui la déclarions sans une raison valable et je ne crois pas que le simple désir d'obtenir de nouveaux territoires en soit une. Nous ne voulons pas imposer notre présence, nous voulons créer un monde meilleur. Je pense qu'un traité de paix est une idée formidable tout simplement parce que la République ne pourra pas le refuser. De quoi auront-ils l'air s'ils font ça ? Ils accepteront et ne pourront plus bouger s'ils ne veulent pas rompre la paix qu'ils ont promis. »

C'était une idée plutôt bonne, même Eos et ses théories sur la guerre ne pourraient pas le nier. La princesse lui adressa un sourire satisfait, déjà certaine qu'il n'aurait rien de plus malin à répondre à ça. Mais c'était sous-estimer son apprenti, à coup sûr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un jour passer dans l'empire. (Rp:L)

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour passer dans l'empire. (Rp:L)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jour 3 : Dans le brouillard!
» La tapisserie de Bayeux
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...
» Jour 3 : Dans la montagne, et sous la montagne
» Jour 4 : Dans la forêt de Mirkwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Force Rises :: Les Territoires de l'Empire :: Iles Britanniques et Nord de la France :: Londres :: Siège du gouvernement de l'Empire-
NOS PARTENAIRES