AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Nous recherchons actuellement des membres de la République

Aimez notre page Facebook et tentez de remporter -50% sur toute la boutique !


Partagez | .
 

 Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Maître Caïn
Maître Damné

Messages : 9
Emploi : Inquisiteur.
Localisation : Grande-Bretagne, Empire.

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Sam 12 Avr - 13:08


Balade des noctambules



with Princesse Eresys


Une sombre tour d’acier, s’élevant bien au-dessus des nuages, le sommet caché aux yeux des mortels. Son architecture moderne et à la fois mêlé d’un goût pour le gothique laissait une drôle de sensation au goût de l’inquisiteur. Sir Leonard avait toujours vécu cette tour, invité de prestige de l’Empereur sans jamais avoir réussis à se faire inviter à son conseil. Caïn ignorait bien si ce dernier était au courant de la mort de son vieil ami. La complicité n’avait été qu’une pantomime politique où Leonard avait très longtemps accepté les humiliations de l’Empereur. Caïn jurait sur la Force que ça ne se produirait jamais avec lui.

Encore fallait-il peut-être que Lord Roan soit tenu au courant que l’élève de Sir Leonard avait passé le cap du petit poussin et avait grandi. A cette tendre époque où Maître Caïn n’était encore que l’Apprenti et où on reprochait son arrogance et ses manières nobliardes, l’Empereur n’eut que de rares occasions de rencontrer le jeune Caïn. Et sans doute ne lui en restait-il aucun souvenir tant le garçon s’était emmuré dans un silence et une discrétion respectueux.

Ce soir, Caïn avait été contraint d’abandonner toute mission. Non qu’il lui avait été impossible de sortir mais cependant, les conjonctures actuelles l’avaient laissé à penser qu’il serait inutile de tenter quoique ce soit, cette nuit. Il préféra ainsi prendre le repos qu’on l’avait tant prié de prendre.

Toutefois, inhabitué à l’oisiveté, le maître damné ignorait bien comment faire tourner les heures. Ses flâneries, conduites par la passivité la plus totale, le guidaient vers des couloirs que Caïn n’avait encore jamais vus. L’heure n’était sans doute pas à visiter la titanesque demeure impériale mais Caïn souhaitait prendre un peu de temps avant, peut-être, de retourner a la bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse Eresys
Seigneur Damné

Messages : 87
Emploi : Seigneur Damné
Localisation : Londres, Grande-Bretagne, Empire

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Lun 14 Avr - 12:41

La nuit tombait doucement sur Londres, plongeant la ville dans le noir. Eresys était installée à son balcon, profitant des dernières traces de la chaleur du jour pour prendre un peu l'air. C'était le seul moyen pour elle de voir le monde extérieur quand elle ne partait pas en mission diplomatique : passer du temps au balcon de sa chambre. Lord Roan avait été catégorique sur ce point, il lui était formellement interdit de sortir toute seule dans la ville et elle détestait la compagnie des gardes autour d'elle, qui attiraient invariablement l'attention sur sa personne.

A vrai dire, il n'y avait qu'un seul garde avec lequel elle aurait accepté de sortir. Mais ce dernier était coincé au service personnel de Lord Roan et il était très rare que l'Empereur accepte de lui confier une autre mission que sa propre surveillance rapprochée. En ce moment même, cependant, il devait être libre de ses mouvements. Ou plutôt obligé de se reposer dans ses appartements car bien sûr, il devait rester dans le coin au cas où l'Empereur ait besoin de lui.

La princesse hésita longtemps avant de se décider à bouger. Elle pouvait sortir de sa chambre sans problème, les gardes postés à l'entrée ne lui poseraient pas de questions, c'était ceux de l'entrée du palais qui posaient problème en général mais ce soir, la Princesse de l'Empire ne souhaitait pas faire le mur, seulement se rendre jusqu'aux appartements de Daniel Carter, le garde impérial au service rapproché de son père et discuter un peu avec lui.

Il n'était effectivement pas rare que les deux jeunes gens se rencontre dans le plus grand secret. Ils n'avaient pas vraiment de relation, qu'elle soit officielle ou officieuse mais ils savaient l'un comme l'autre partager de forts sentiments, que le jeune garde refusait de révéler au grand jour par peur de subir le courroux de Lord Roan. Alors, ils continuaient de se voir dans le plus grand secret, n'échangeant que des mots, des promesses d'amour... Sans que ça n'aille jamais plus loin. Ce n'était pas très drôle à chaque fois, d'entendre Carter dire à la Princesse qu'il l'aimait pour lui assurer dans la seconde d'après qu'il ne pourrait jamais le faire au grand jour, mais ce soir les sentiments d'Eresys étaient plus forts que son bon sens et elle traversa les couloirs à toute vitesse pour rejoindre la chambre de Daniel.

Elle allait si vite et était tellement perdue dans ses pensées qu'elle remarqua à peine la personne qui venait dans le sens inverse et qu'elle percuta de plein fouet, tombant au sol sous la force du choc. La chute ne fut pas très douloureuse mais déjà la Princesse reprenait ses mauvaises habitudes d'enfant gâtée et s'apprêta à se mettre en colère et à faire preuve de mauvaise foi. Elle se releva tant bien que mal à cause de sa robe assez imposante et toisa la personne qu'elle avait percuté d'un œil mauvais.

« Vous devriez faire attention où vous mettez les pieds, Maitre Caïn » dit-elle, de mauvaise humeur. Ce n'était pas le moment pour elle de rencontrer quelqu'un, la porte tant convoitée se trouvait seulement à quelques mètres et tout le monde savait qu'il s'agissait de l'étage des gardes. Un endroit où une princesse n'aurait pas du se trouver sans une excellente raison. Plutôt que d'attirer l'attention sur sa propre présence en ces lieux, Eresys demanda de but en blanc :

« Que faites vous ici si tard ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maître Caïn
Maître Damné

Messages : 9
Emploi : Inquisiteur.
Localisation : Grande-Bretagne, Empire.

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Lun 14 Avr - 17:26


Balade des noctambules



with Princesse Eresys


Il avait vu la princesse. Et lorsqu’elle tourna au détour du couloir, il s’était arrêté, intrigué et amusé de la voir flâner (ou courir) à une heure pareille. Pourtant, il lui semblait bien que ses obligations la forçaient à se tenir dans ses appartements. Caïn resta droit, immobile et la regarda, le plus hautement du monde, se heurter contre lui pour tomber en arrière. Sans doute, un certain mépris de l’autorité le conduisait à refreiner quelque élan de délicatesse à l’attention de la jeune femme. Il haussa un sourcil alors que ses gros jupons s’étalaient au sol et, lorsqu’elle ouvrit la bouche pour dégainer son ton le plus haïssable, Caïn n’offrit aucune aide à la princesse pour se relever.

Oh, l’inquisiteur pouvait se l’avouer. C’était une jeune femme radieuse et magnifique. Son insolence promettait toujours des conversations animées. Autant qu’il eut pu le constater, princesse Eresys ne manquait pas d’émouvoir certaines affections du maître. Toutefois, pleine d’une assurance peste et impérieuse, elle rappelait à Caïn le dur parcours qu’il avait franchi pour atteindre si jeune cette estrade de l’échelle sociale tandis qu’elle n’avait eu que de naître des tripes qui plairaient au bon seigneur. En cette simple fatalité, Caïn la toisa de toute sa hauteur avant, envers et contre tout, présenter une humble révérence à la princesse impériale.

« Veuillez m’excuser, votre Altesse. Si j’avais su que vous vous promeniez à une heure si sombre, soyez assurée que cela ne se serait pas produit. »

Caïn avait appris, à force de coups et de tortures, à choisir ses mots avec un soin particulier. Il était bien hors de question de se montrer désobligeant, bien que l’envie fût forte. Il se redressa alors, satisfait de l’allusion qu’il venait de laisser flotter, laissant entendre que sa place aurait été, peut-être, plus appropriée dans ses appartements.

Lorsqu’elle demanda ce que lui faisait, il regarda autour de lui. Feignit la surprise de se voir ainsi interroger. Puisqu’il était dans son droit de se promener dans le palais.

Caïn nota. Plus loin, il y avait les chambres et les dortoirs destinés à recevoir la garde impériale. Et encore plus loin, il n’y avait pas d’issue. La présence à une allure si zélée était d’autant plus étrange.

« Et bien. Comme Madame, j’imagine ; je m’apprêtais à rejoindre mes appartements. »

Il sourit.

Il n’y avait pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’elle n’allait pas rentrer se coucher. Mais il savait néanmoins qu’à moins d’une raison valable (et il n’en existait aucune à une telle heure), elle ne démentirait pas.
Alors, il se permit de s’incliner à nouveau.

« Son Altesse me ferait-elle d'ailleurs l’honneur de me laisser la raccompagner à ses appartements ? J'en serais honoré. »

Il ignorait si elle pouvait le juger digne de confiance. Et néanmoins, il était à peu près certain du sentiment qu’il inspirait à ce genre de créature faite d’impulsions et d’émotions. Aussi, persuadé de ne pouvoir changer l’image du serviteur aveugle à ses yeux, il n’entreprit pas – pour le moment – d’entrer dans sa confidence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse Eresys
Seigneur Damné

Messages : 87
Emploi : Seigneur Damné
Localisation : Londres, Grande-Bretagne, Empire

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Lun 14 Avr - 20:23

La jeune princesse pâlit quelque peu aux mots du Maître damné. Elle ne le connaissait pas bien, n'ayant jamais pris la peine de lui parler vraiment mais elle en savait assez à son sujet pour savoir qu'il n'était pas dans le cœur des autres Seigneurs. Son père en revanche l'estimait assez pour l'autoriser parfois à assister aux réunions du conseil ou pour lui confier quelques missions de la plus haute importance. Il était toujours dans le palais et toujours en vie, elle en déduisit donc qu'il ne manquait jamais à son devoir et que Lord Roan lui faisait modérément confiance. Eresys quant à elle, le trouva simplement hautain et ironique et se contenta de le regarder de haut plutôt que d'entrer dans son jeu et de lui répondre.

Elle espérait bien que leur conversation s'en tiendrait là mais c'était elle qui avait attaqué pour se défendre et maintenant elle était coincée. Ils connaissaient l'un comme l'autre le palais pour y vivre, Eresys avait donc de sérieux doutes sur la façon dont leur conversation évoluerait. Contre toute attente, pourtant, l'homme lui donna une porte de sortie en affirmant qu'il se rendait jusqu'à ses appartements, tout comme elle-même devait le faire. Il n'était pas idiot et s'était probablement rendu compte qu'elle se rendait à l'exact opposé de l'endroit où se trouvait sa chambre mais elle lui fut reconnaissante de lui offrir cette « chance » de s'en sortir sans problème.

« En effet, je me rendais jusque dans mes appartements, il se fait tard. »

Elle ne trouva rien de plus intelligent à dire, trop sur la défensive pour réfléchir correctement. Pourquoi se montrait-il si magnanime alors qu'il tenait là une parfaite excuse pour détrôner la Princesse ? Eresys appréciait peu l'hypocrisie et elle savait très bien que la plupart des damnés auraient tout donné pour prendre sa place, se pensant bien plus méritant qu'elle. Après tout, la seule chose qu'elle avait eu à faire pour en arriver là était de naître au bon endroit et ça, ce n'était pas toujours apprécié. Elle appréciait pourtant le respect dont il faisait preuve envers elle, même si elle ne pouvait s'empêcher de s'imaginer que cela cachait quelque chose.

Il la piégea de nouveau lorsqu'il proposa de la raccompagner jusqu'à ses appartements. Difficile de trouver une raison valable de refuser. Son intention de passer une partie de la nuit dans les bras de son amour secret venait de tomber à l'eau. Si elle ne voulait pas s'attirer d'ennuis ou en attirer à Daniel, elle n'avait d'autres choix que d'accepter et de partir avec Caïn dans la direction inverse.

« Ce sera avec plaisir » dit-elle de la voix la plus constante qu'elle put, cachant au mieux sa déception. Elle se retourna et entama la route inverse, Caïn à ses côtés. Un silence pesant était en train de s'installer entre les deux damnés qu'Eresys décida de rompre après plusieurs minutes.

« Cela fait quelques temps que je ne vous ai plus vu au conseil, Maître Caïn. Mon père vous aurait-il confié une mission plus importante ? »

Elle savait déjà qu'il ne lui répondrait pas qu'il avait effectivement une mission plus importante à réaliser. Elle entendait déjà l'excuse toute trouvée qu'il lui sortirait pour expliquer son absence. Mais peu importe, elle venait de rompre un silence gênant et de mettre en avant l'absence de l'homme à l'une des réunions les plus importantes de l'Empire. Cela ne serait pas sans le froisser, très certainement. Sa petite vengeance pour son comportement précédent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maître Caïn
Maître Damné

Messages : 9
Emploi : Inquisiteur.
Localisation : Grande-Bretagne, Empire.

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Lun 14 Avr - 21:07


Balade des noctambules



with Princesse Eresys


Les mains derrière le dos, le pas tranquille et le menton baissé, Caïn convenu ainsi cette victoire comme un gage arraché de force et dont on ne se satisfait pas. Aurait-il fallut s’attendre à autre chose ? Caïn s’interdisait d’y songer. Lui pour qui le protocole parait semblable à tout ce qu’il y a de plus précieux. L’inquisiteur, loyal aux principes damnés, se contentait largement des sourires faux et des paroles vides. Avec la princesse, rigide et exigent sur tous les points, il ne songea qu’à échanger froidement et durement.

Toutefois, la question de la princesse le laissa perplexe et interrogateur. Si l’effronterie de la fille de Lord Roan n’était plus à prouver, elle n’empêcha guère le maître de se laisser surprendre par ses insinuations.

Perdre la face était un fait dont il se moquait bien. Il n’y avait nulle victoire à tirer lorsque son adversaire avait le pouvoir d’exiger son exécution immédiate. Aussi, si mille réponses se bousculaient au bout des lèvres, il s’interdit tout sarcasme. Mais bien que son rôle et sa place fussent désignées, l’esprit du jeu fourcha sa langue. Gentiment. Tout sourire.

« J’ignorais que mon absence a été si remarqué. Je suis humble dans mes fonctions. Si l’Empereur a la bonté de m’y inviter, je n’y ai, en vérité, nullement ma place.
Il tourna la tête vers elle. Il se rendit compte, d’un coup, qu’il devait bien la dépasser d’au moins une tête.
Cependant, je suis flatté d’apprendre que son Altesse ai relevé ce manquement. Si cela peut vous rassurer, j’y assisterai de nouveau très bientôt. »  

Il ignorait si cela toucherait l’orgueil de la princesse. Ou si cela allait la gêner. Mais il se doutait, au vu de son caractère, qu’elle ne se contenterait pas de rougir comme une enfant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse Eresys
Seigneur Damné

Messages : 87
Emploi : Seigneur Damné
Localisation : Londres, Grande-Bretagne, Empire

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Mar 15 Avr - 20:17

Eresys continua son chemin vers ses appartements, de plus en plus mal à l'aise. Elle se tourna un peu vers Caïn pour mieux l'entendre lui répondre. Il était vrai que sa présence n'était pas particulièrement utile au conseil et souvent, elle n'était pas même appréciée. Mais puisqu'il avait le droit d'y acceder parfois, il était normal que la princesse se soit rendue compte de son absence. C'était son rôle d'héritière après tout de savoir comment se plaçait les membres de l'Empire dans la hiérarchie afin de ne pas faire d'erreurs quand ce serait son tour de régner.

« Je suis tenue de savoir qui est autorisée ou non à assister au conseil et à quelle fréquence, voilà tout. » précisa-t-elle au maître damné en lui adressant un sourire faux. Plus elle passait de temps à ses côtés, moins elle l'appréciait. Il n'était pas particulièrement méchant, pas ouvertement en tout cas, mais il y avait quelque chose en lui de mauvais, elle pouvait le sentir.

C'était un peu comme si tout sonnait faux dans son discours, dans ses gestes. Il ne semblait pas honnête avec elle et elle détestait ça. Pourtant, c'était un comportement courant dans les hautes sphères et Eresys avait eu tout le temps pour s'y faire. Elle-même cachait souvent bien son jeu, se montrant un peu plus royale que ce qu'elle était vraiment. Chacun avait son rôle à tenir ici dans le palais de l'Empereur, ni elle ni Caïn ne faisaient exceptions.

La jeune femme s'arrêta soudainement et se tourna vers son interlocuteur. Il était un peu plus grand qu'elle mais pas si impressionnant qu'il voulait le croire. Pour avoir grandi aux côtés de Lord Roan, l'homme le plus effrayant et le plus puissant de tout l'Empire, Eresys était assez rarement impressionnée par d'autres. Elle n'avait de respect que pour son père et pour personne d'autre. Mais Caïn, lui, avait gagné le respect de l'Empereur et ça valait le coup de découvrir pourquoi afin de savoir comment se situer par rapport à lui. Qu'elle l'apprécie ou non ne comptait pas vraiment, à vrai dire. La seule chose importante était son influence dans le reste du monde, tout comme à l'intérieur de ces murs.

« Dites-moi, Maître Caïn, savez-vous pourquoi mon père place une telle confiance en vous ? Ne vous a-t-il jamais expliqué ? »

Elle l'observa intensément, cherchant dans les traits de son visage une réaction quelconque sur ce qu'elle venait de dire. Elle pensait pourtant qu'il ne lui répondrait pas sincèrement, encore une fois. Pourquoi l'aurait-il fait ? Ce qui se passait entre Lord Roan et ses damnés était une affaire privée et l'Empereur aurait sans doute très peu apprécié qu'ils dévoilent leurs secrets à n'importe qui. Sauf qu'Eresys n'était pas n'importe qui. Et elle avait besoin d'informations pour mieux comprendre Caïn, pour mieux le situer et savoir si elle devait s'en faire un allié ou non. Faisait-il partie de ceux qui voulait la voir tomber du trône pour prendre sa place ? Elle ne pouvait pas le lui demander directement, hélas.

« Je sais que mon père ne fait pas confiance à n'importe qui et s'il vous estime autant, il doit y avoir une raison. » Ajouta-t-elle ensuite. Elle hésita une seconde avant d'en dire plus. Pouvait-elle lui proposer de but en blanc une alliance ? Elle ne lui faisait pas encore assez confiance pour ça, aussi, elle préféra garder le silence pour l'instant. Ce n'était pas le moment de faire un faux pas. Elle reprit sa route, attendant patiemment la réponse du Maître.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maître Caïn
Maître Damné

Messages : 9
Emploi : Inquisiteur.
Localisation : Grande-Bretagne, Empire.

Feuille de personnage
Prime:
50/1000  (50/1000)
Influence:
20/20  (20/20)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys Jeu 17 Avr - 19:48


Balade des noctambules



with Princesse Eresys


Maître Caïn rit. Sa question sonnait comme une insulte. Comme s’il ne méritait les honneurs de l’Empereur. Pourtant, ses faits d’arme, ses exploits militaires, diplomatiques, politiques, il en possédait. Il s’était conduit tel l’incorruptible parmi les pourris. Et aujourd’hui, sa fille lui demandait en quoi tout cela avait-il de l’importance. Caïn lui sourit. Son ignorance des choses politiques de l’Empire était touchante. Aussi, ne laissa-t-il point l’occasion à la princesse de blesser son orgueil.

« Votre père ne m’a jamais mis dans la confidence, à ce sujet, je suis navré. Mais je suppose que cela révèle simplement de ma loyauté et de mon implication envers l’Empire »,  répondit-il le plus humblement du monde.

Comme elle s’était arrêté, il se tourna vers elle et plongea son regard dans le sien. Caïn était de ces hommes à tenir haut le menton, à fixer dans les yeux sans ciller. C’était un homme dont les basses humilités et la postiche soumission ne fardaient qu’à semi sa grandiose estime de lui-même. Et parfois, par une savante observation, il y avait de ceux qui, discrets dans leurs affirmations, disaient avoir aperçu la lueur d’une démence soigneusement enjolivée. Caïn n’avait cure de ce qu’on disait à son propos. Mais connaissait ceux qui tournaient autour de son Altesse et de son altruisme bienveillant. Si la princesse Eresys semblait avoir assimilée sans mal les us de la cour impériale et la force nécessaire pour tenir ses fonctions, l’inquisiteur la trouvait néanmoins faible. Faite de mie de pain, molle et fragile.

« D’ailleurs… » Il se mit à ricaner.
« J’ai souvent eu à constater que cela n’était pas du gout de tous, parmi l’entourage de l’Empereur. »

Il la regarda. A demi-sourire, son arrogance à peine voilée. Que ceux qui sont concernés le soient. Caïn laissait entendre beaucoup de choses. Qu’il s’agisse de méfiance courtisane ou de trahison politique. La princesse n’aurait qu’à l’interpréter telle qu’elle l’entendait. Mais il était vrai que sa stricte obéissance au code et son service à la famille royale semblait souvent contraster avec son naturel avide et calculateur. L’intelligence effraie. C’était ainsi qu’il voyait les choses. Son influence, de plus en plus grande – Caïn espérait alors bientôt se laisser promettre au rang de Seigneur – le forçait souvent à être confronté à des rivaux et des ennemis qui supportaient peu l’ascension rapide du jeune maître. Comme peu supportaient la vue juvénile du Seigneur Bane au conseil. Caïn choisissait alors avec un soin particulier ses amis. Pour ainsi dire, aucun.

Caïn, en cette simple réflexion, tenta une approche. Non qu’il espérait lier une amitié quelconque avec la princesse (leur nature respective étaient bien à l’antipode l’une de l’autre pour pouvoir entretenir une quelconque affection) mais cependant, il espéra, au moins pour cette première rencontre, s’attirer des faveurs un peu plus solides avec la famille impériale. Si Caïn n’avait pas d’ambition immédiates de pouvoir (dans son esprit, il était bien exclus de détrôner le héros qui avait mené l’Empire là où elle en était et encore moins son héritière), il semblait désireux, néanmoins, de se rapprocher des sphères plus intimes de ceux qu’il voyait comme ses seuls maîtres.

« J'imagine sans peine que vous aviez vous-même pu faire l'expérience de l'avidité de certains... Amis » Il soupira et rafficha un sourire un peu plus franc « C'est aussi peut-être pour cela que votre père m'accorde tant de confiance. Je n'ai nulle autre ambition que celle de servir mes maîtres. »

Il s’agissait de la fille de Lord Roan. La trahison, elle connaissait. Il semblait d’ailleurs de plus en plus évident que le traître soit à présent caractéristique du damné par excellence. Il ignorait bien si la jeune femme était faite elle aussi de ce bois-là. Mais autant qu’il pouvait en juger, la méfiance dont elle faisait preuve à l’égard de Caïn le conduisait à cette inexorable conclusion.

Toujours en marchant à l’allure de la grande dame et à une distance respectueuse, il baissa le menton pour la première fois de la conversation afin de la regarder avec toute la franchise dont il fut capable (bien peu, en réalité. Il n’était pas dans sa nature de se confier et bien moins d’être sincère en toute gratuité).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade des noctambules # Pv. Princesse Eresys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» Balade en ville [PV : Menthos]
» Balade rafraichissante [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Force Rises :: Les Territoires de l'Empire :: Iles Britanniques et Nord de la France :: Londres :: Palais de l’Empereur-
NOS PARTENAIRES